Lettre du capitaine Nassor Au Major Moutu

La Rédaction
By La Rédaction mars 31, 2019 22:25

Lettre du capitaine Nassor Au Major Moutu

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Objet : Mort d’un grand soldat
Disparition tragique de mon cousin.

Deux années se sont maintenant écoulées depuis notre dernière rencontre, dans la ferveur, la joie et la gaîté à l’occasion de ton mariage. Oh mon dieu, c’est un jeudi noir.

Le moment de surprise passé, je saisis ma plume pour te rendre hommage car c’est ma façon à moi d’exorciser ma douleur. Connaissant ton sens suprême de l’honneur, je me permets de te dire cher frère d’arme et cousin que non seulement tu es rentré au panthéon des grands hommes, des grands soldats mais aussi et surtout tu demeures martyr et en tant que tel, tu occuperas la plus noble des places au paradis.

Saches, cher cousin, que les martyrs ouvrent les portes de l’histoire. Mon cœur saigne et mes larmes coulent car la violence a, de nouveau, mis du sang sur son drapeau et lâcher les loups au milieu des agneaux.

Nacer, mon cousin, tu étais d’un dévouement total dans tout ce que tu entreprenais et parfois je te réprimandais d’en faire trop. Nous cultivions les mêmes goûts et la même passion servir l’armée. J’étais Capitaine et tu étais Major et quand on se rencontrait en privé, tu me disais que ton objectif et de devenir officier.

Quand j’ai décidé de raccrocher tu m’as fais le serment de reprendre le flambeau. Le Jeudi 28 Mars 2019 restera pour moi un jeudi noir. Je reçois un appel d’un ami m’informant qu’au camp militaire, ça mitraillait et la douleur que j’ai ressenti était indescriptible.

Mon réflexe était de t’appeler instantanément car j’ai ressenti la douleur des cartouches pénétrant ton corps, Dieu et ton épouse m’en sont témoins. Je n’ai pas pu te dire au revoir, à nous revoir ou plutôt adieu .

Moutu, je garderais de toi l’amour qui t’animait, l’amour de la vie, l’amour de ta patrie, l’amour de ta femme, la passion pour tes enfants, l’amour de l’insolite, de l’aventure et l’amour de ta famille.

Oui nous nous reverrons dans un monde sans injure ni parjure, dans un monde de justice, sans trahison ni abandon, dans un monde sans tromperie ni mesquinerie, dans un monde de pardon, d’amour, de vérité où justice te sera rendue.
ADIEU MAJOR
ADIEU NACER

Merci pour chaque moment où tu as été avec moi. Que la terre te soit légère et que le Janat El Firdaws te soit destiné.
INNA LILLAHI WA INNA ILAYHI RADJIOUNE

NASSOR Abdallah

La Rédaction
By La Rédaction mars 31, 2019 22:25
Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

<