La diaspora est doublement victime du pouvoir d’Azali

La Rédaction
By La Rédaction avril 3, 2019 10:05

La diaspora est  doublement victime du pouvoir d’Azali

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

La diaspora s’active plus que jamais à des rassemblements pour demander le départ d’Azali .

Les villes comme Marseille , Paris , Lyon , Nice et d’autres se mobilisent contre la mascarade électorale et demandent le rétablissement de l’état de droit en union des Comores où tous les opposants d’Azali sont torturés et emprisonnés.
La diaspora est la première victime du pouvoir d’Azali. Elle doit prendre en charge toutes les dépenses de ceux qui sont aux Comores : santé, éducation, nourriture comme l’État se désolidarise de ces obligations.

Elle est également visée par de la première mandat d’Azali à une mesure d’augmentation de 75% des taxes douanières .

Elle ne fait qu’enrichir un petit clan et leurs petites familles au détriment de la population et pour l’intérêt collectif . La situation est sous le contrôle au comores, mais elle commence à devenir hors contrôle à l’étranger.

À l’image exemplaire des Comoriens de Marseille qui se sont mobilisés massivement dimanche dernier pour dire non à la dictature, à la corruption, à la répression et assassinat du peuple et des opposants politiques.

© Lassa Lassa !

La Rédaction
By La Rédaction avril 3, 2019 10:05
Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

<