Qui a tué Nakidine? Parler des erreurs médicales, pour une prise de conscience générale

La Rédaction
By La Rédaction février 1, 2020 08:33

Qui a tué Nakidine? Parler des erreurs médicales, pour une prise de conscience générale

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Aux Comores on estime que les erreurs médicales sont la troisième cause de mortalité, après les maladies chroniques et le paludisme. Ces événements indésirables sont dû parfois à un défaut de compétence ou de savoir-faire du corps médical. Mais également à des facteurs humains liés au travail en équipe et notamment à un manque de communication au sein du personnel soignant et avec les patients.

Des erreurs, ça peut arriver à tout le monde… Mais lorsqu’elles ne sont pas reconnues et que c’est en milieu médical, ce sont des vies qui sont quelquefois brisées. Parler des erreurs médicales pour une prise de conscience du politique et du personnel soignant est plus que nécessaire.

Une association doit avoir le jour pour demander une meilleure reconnaissance de ces erreurs, et des droits aux victimes.

Durant trois jours, Nakidine se serait plaint Plain d’être malade, les douleurs étaient intenses, il perd une importante quantité de liquide. Mais aucun médecin n’a pu mettre un mot sur réellement de ce qu’il avait. À part lui injecté un sérum en attendant son évacuation à l’étranger. Ce sont une série d’erreurs et de négligences qui scellent le destin de Nakidine Hassane.

La famille se sent complètement délaissée par l’État et les médecins. On dis toujours qu’il y a les briseurs de vie et les sauveurs de vie. Et il y a des briseurs de vie qu’il faut dénoncer. Alors on aimerais que les gens brisent le silence et parlent enfin de leur erreur médicale, et qu’ils n’aient pas peur.

L’objectif n’est pas de fustiger le corps médical ni de cibler des responsables politiques, mais de demander à tous les acteurs concernés, de penser certains articles de la loi relative aux droits des patients et de sensibiliser le personnel soignant à la problématique.

© Dr pwepwe !

La Rédaction
By La Rédaction février 1, 2020 08:33
Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

<