Coronavirus : les ressortissants Comoriens en Chine sont laissés à l’abandon

La Rédaction
By La Rédaction février 3, 2020 13:26

Coronavirus : les ressortissants Comoriens en Chine sont laissés à l’abandon

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Alors que les pays du monde évacuent leurs expatriés coincés en Chine, épicentre de l’épidémie du coronavirus, le gouvernement Comorien n’ont mis en place aucune mesure de rapatriement pour les centaines d’étudiants qui vivent la bas.

Le régime communiste impose des mesures drastiques à sa population pour contrôler l’épidémie dont le bilan ne cesse de s’alourdir, pour atteindre 350 morts et 10 000 malades.

Aux quatre coins du monde, les voyageurs en Provenance de la Chine subissent des rejets, dans un contexte d’anxiété devenue planétaire.

© Lassa Lassa !

La Rédaction
By La Rédaction février 3, 2020 13:26
Write a comment

3 Comments

  1. Mohamed février 3, 14:14

    Nam hintsi wolaaba. Vaut mieux qu ils se protegent en Chine que de prendre un risque de les evacuer aux Comores, un plays sans structure sanitaire de niveau normal pour detector ce virus. Ne faites pas le con et jouer sur la vie des Comoriens. Le virus peut subir des mutations dangereuses, en saisons de plus avec forte chaleur aux Comores ce virus sera incontrolable dan’s ces iles. Faites attention. Oui il faut les aider A se proteger en les soutenant financierement pour qu ils s equipent de tout ce qu il faut again d eviter les deplacements et minimiser donc le risque d etre positif.

    Reply to this comment
    • Houss février 4, 20:42

      L’évacuation n’est pas obligé de se faire directement aux Comores, mais peut être vers un autre pays qui possède les infrastructures et qui peut mettre en place une quarantaine.

      Sinon une aide peur être organisée pour leur fournir de quoi se nourrir et tenir sur place. Pour l’instant rien n’a été fait… C’est ça qui est triste.
      Nous avons organisé une pétition en ligne pour récolter un maximum de soutient, afin de mobiliser les autorités comoriennes a agir.

      Reply to this comment
View comments

Write a comment

<