« je viens auprès de vous m’entretenir avec vous au sujet de cette pandémie du coronavirus »

La Rédaction
By La Rédaction mars 27, 2020 14:49

« je viens auprès de vous m’entretenir avec vous au sujet de cette pandémie du coronavirus »

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter



Chères compatriotes
Je viens auprès de vous en tant que citoyen Comorien vivant à l’étranger m’entretenir avec vous au sujet de cette pandémie du Corona Virus(Covid-19) qui sévit le monde ces temps ci . Elle a fait son apparition en Chine , dans la ville de Wuhan et a fait des victimes dont plusieurs décès . Ce virus s’est ensuite répandu dans le monde. l’Europe est actuellement le continent le plus touché.

Plus de 5500 morts en Italie et bien plus dans d’autres pays du continent européen. Malheureusement l’Afrique continentale n’est pas épargné par cette fâcheuse contamination . Loin de vouloir faire la morale, il est nécessaire de souligner que le monde enregistre plus de 16 000 décès selon l’organisation mondiale de la santé
Je tiens à saluer les mesures déjà mise en place afin de limiter la prolifération du virus au sein de l’Archipel des comores .


Cependant il est vital de signifier en tant que citoyen que les mesures doivent être encore plus renforcées , mieux vaut prévenir que guérir. Le directeur général de l’OMS M.Tredos Andhanm Ghebreyesus à Genève appelle les pays qui ne sont pas encore touchés par la pandémie à passer à l’attaque.


Il est important d’anticiper sur les mesures à prendre afin d’éviter que cette pandémie ne touche la population Comorienne. Nos institutions sanitaires ne sont pas en mesures de faire face en cas d’une éventuelle propagation du virus au sein de la population.
le fait que les gens continuent de prendre les transports en commun constitue un risque,car le virus ne se déplace pas ,mais c’est l’homme qui se déplace , ce qui vient a conclure qu’un individu ayant été dans un lieu ou se trouve le virus , va le propager aux autres inconsciemment lors de ces déplacements.
En plus des restrictions déjà mise en place je suggère de :
1. Décréter un couvre feu sur toute l’archipel
2. Instaurer un confinement partiel pour une durée bien déterminée
3. Déployer les forces de l’ordre pour faire respecter ces mesures(une partie de la population n’a pas conscience du danger que représente cette pandémie)
4. Mettre en place une cellule dans chaque ville en partenariat avec les communes
5. Appels à dons des denrées alimentaires de première nécessité (riz,Sucre,huile,lait etc)
6. Réquisitionner les forces de l’ordre pour la distribution des dons recueillis aux personnes nécessiteux
7. Régulation du prix des produits de consommation afin d’éviter l’inflation
8. Avec l’aide de la croissant rouge veiller à la santé de ceux qui ont des pathologies chroniques graves
Certes cela aura un impact politique,économique et social , raison pour laquelle une cellule de crise doit être mis en place avec différents experts afin d’examiner l’impact sur les différents secteurs d’activités pour garantir la sécurité de tous les citoyens comoriens.
Cette lettre est ma manière d’apporter ma pierre , pour ma famille , amis et surtout pour ma patrie que j’aime .
Prenons exemple sur notre amis la Chine qui, avec des mesures drastiques et rigoureuses dans la gestion de cette pandémie est arrivé à arrêter l’évolution du covid-19 ,aujourd’hui la population chinoise peut vaquer à ses occupations après 45 jours de confinement absolue.
Je suis conscient de la difficulté de ses mesures, mais au bout de chaque effort et difficulté , réconfort et repos vont de paire
Au nom de tous les citoyens, je prie Allah de nous accompagner face à cette pandémie afin que nous soyons tous sains et saufs
Il est temps d’agir avant qu’il ne soit trop tard
Mes chers compatriotes je pense que la situation est très grave.

Le coronavirus est une menace bien plus réelle pour que tout le monde se sente concerné et laisse de côté les intérêts partisans. Le péril qui nous guette, ne connaît ni pouvoir ni opposition, ni riche ni pauvre. Le moment est venu que nous soyons unis et solidaires face à la maladie. Arrêtons de blaguer autour de ça. A nos politiciens ce n’est pas le moment de mettre en avant des idées teintées de coloration politique. Je m’adresse aussi bien aux gens de la mouvance présidentielle que de l’opposition. Il faut survivre pour penser à faire de la politique. Préparons nous à toute éventualité. Le pays à besoin de nous tous. Il faut une action nationale. Que Dieu sauve les Comores
Djamily El-Anzmi

La Rédaction
By La Rédaction mars 27, 2020 14:49
Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

<