92 milliards KMF de dette en 4 ans de gouvernance événementielle et répressive d’Azali.

La Rédaction
By La Rédaction juillet 13, 2020 16:32

92 milliards KMF de dette en 4 ans de gouvernance événementielle et répressive d’Azali.

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

[92 milliards KMF de dette en 4 ans de gouvernance événementielle et répressive d’Azali.
Dans ma recherche de compréhension de cette augmentation de 132,50% de notre en seulement 4ans un ex banquier de la place m’a donné l’explication ci-dessous :

« Depuis l’arrivée d’Azali, tout est politique au comores. Le gouverneur de la banque centrale ne fait que faire plaisir au président.

Comment peut-on expliquer que presque 2 ans après l’arrivée du nouveau gouverneur le secteur bancaire est tombé en biberine à l’exemple de la BFC et de la BDC en parle pas du Bic et de SNSPSf?

C’est simple la supervision bancaire est la coupe des non professionnels qui ont l’unique qualité de se soumettre aux injonctions et donc de faire plaisir à Azali.
L’ancienne équipe est remplacée par des proches d’Azali qui font tous sauf couvrir les banques.
Seule Exim BANK, dont Azali a des intérêts et dont les recettes douanières échouent sur un compte personnalisé et géré par le DG des Douanes cousin du président et le conseiller privé du président son fils, tient debout.

Vous comprenez pourquoi seulement Exim bank est la seule banque qui marche aux comores sous la dictature d’Azali tandis que la banque ont beaucoup des difficultés pour récupérer les creances douteux.

La raison est, j’insiste, que tant la famille Azali que la famille du directeur général des douanes ont des intérêts à cette banque.

Exim bank a recu le signal qu’il faut travailler sur les affaires d’etat et ça le suffit seulement pour doubler son profit.

D’autre part le ministre des finances est incapable de gérer l’économie et les la finances du pays.
Voilà pourquoi la plupart des sociétés étrangères ne mettent pas les pieds durant ce regime. (Il a raison mon banquier quand on voit le sorte réservé à Armada et Duval groupe).
Et c’est pour cela donc que l’économie du pays est sous terre. Dans ces conditions Azali est obligé d’emprêter à la banque centrale et à Exim bank pour cacher la faiblesse d’économie.

Permettez de faire ce parallèle. Avec le nouveau gouverneur de la banque centrale aux ordres d’Azali, tout tombe à l’eau.
L’ancien gouverneur assumait ses responsabilités de supervision bancaire. Donc à cette époque avec l’ancien gouverneur, il avait soulevé le secteur bancaire. Il avait mis en place le central des risques des incidents des paiements et des crédits.
L’ancien gouverneur avait donné confiance de nouveau aux hommes d’affaires pour des grands investissements.

Depuis qu’il est remplacé par un gouverneur qui ne saurait même pas géré une boutique, qui a mis aux placards l’équipe compétente c’est la berezina sur l’ensemble du secteur bancaire sauf naturellement la banque de la famille.
Donc voila comment le pays marche et voilà pourquoi la detes a doublé et bientôt va tripler. » Parole d’un ancien banquier de la place.]

© Paul Charles !

La Rédaction
By La Rédaction juillet 13, 2020 16:32
Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

<