PACTE POUR L’UNITE NATIONALE, LA PRÉSIDENCE TOURNANTE « Anjouan 2021 – Moheli 2026 »

La Rédaction
By La Rédaction juillet 27, 2020 10:02

PACTE POUR L’UNITE NATIONALE, LA PRÉSIDENCE TOURNANTE « Anjouan 2021 – Moheli 2026 »

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Pour la sauvegarde de l’unité nationale et la cohésion sociale sérieusement mises à mal par le pouvoir dictatorial en place qui voudrait se maintenir au pouvoir jusqu’en 2029, l’ensemble des forces politiques et organisations de la société civile comoriennes, au pays et dans la diaspora dénommées LES FORCES VIVES ont adopté solennellement un document historique intitulé PACTE POUR L’UNITÉ NATIONALE DES COMORES, ce 26 juillet 2020, à Paris.

Conformément à l’Accord cadre de réconciliation nationale signé à Fomboni (Moheli) le 17 février 2001 et à la constitution du 23 Décembre de la même année ayant institué ce système cyclique, le prochain Président de l’Union des Comores doit donc être originaire de l’île autonome d’Anjouan, à compter du 26 mai 2021. Ce dernier remettra le flambeau à un président originaire de Moheli en mai 2026.

Pour rappel, ce nouveau système de gouvernance a fait ses preuves avec à son actif une quinzaine d’années de stabilité politique et trois alternances démocratique entre 2001 et 2016.

C’est dans ce cadre et malgré un contexte particulièrement repressif que les signataires du Pacte susmentionné ont établi à MORONI, à l’occasion de la célébration des 45 ans de l’independance nationale, le 6 juillet dernier, un FRONT COMMUN des Forces Vives pour faire respecter les droits humains, la démocratie, l’Etat de droit et le retour à l’ordre constitutionnel. Au même moment les comoriens de l’extérieur se sont réunis à Genève pour célébrer l’indépendance et revendiquer haut et fort le respect des droits humains, la liberté et la démocratie aux Comores.

À cet effet, un Conseil de Coordination au pays et un Comité de Suivi dans la diaspora sont chargés d’oeuvrer conjointement pour la consolidation et l’amplification de la résistance populaire contre les violations permanentes des institutions républicaines et des droits humains élémentaires, ainsi que la violence quotidienne exercée à l’encontre de toute forme de contestation des dérives et des pratiques de corruption, de népotisme et de terreur du Colonel putschiste Assoumani Azali.

Présidé par l’ancien Ministre Mohamed Chaher Ben Said Massounde, le Comité de suivi a également pour mission de conduire la mise en œuvre dudit Pacte et de saisir tous les partenaires au développement des Comores et toutes les organisations internationales en appui pour le rétablissement de l’Etat de Droit et de la paix civile, dans les brefs délais.

Paris le 26 Juillet 2020
Pour le Comité de Suivi
SAID ALI MOHAMED,
ancien Premier ministre.

La Rédaction
By La Rédaction juillet 27, 2020 10:02
Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

<