« Le Covid-19 circule bien dans Moroni, très bien même. Je suis testé positif »

La Rédaction
By La Rédaction janvier 15, 2021 18:38

« Le Covid-19 circule bien dans Moroni, très bien même. Je suis testé positif »

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Le Covid 19 est dans nos rues, dans nos marchés, dans nos lieux de travail et même dans nos foyers.
Soyons prudent et respectons les gestes barrières.
Le Covid 19 circule bien dans Moroni, très bien même.
Je devais prendre l’avion ce vendredi 15 janvier à destination de Mayotte pour des raisons professionnelles. Le test covid 19 étant obligatoire, je me suis rendu au laboratoire le mardi 12 janvier.
A ma grande surprise, mon testé s’est avéré être positif. Les personnes positives sont normalement déplacées et isolées à l’hôpital de Samba qui est actuellement saturé. Le traitement et l’isolement strict doivent donc se faire à domicile.
Après une investigation (nos cas contacts, nom, prénom, adresse, téléphone, ect…) et la remise de médicaments (Plaquénil et Azithromycin) pour 10 jours, je suis rentré chez moi.
La guérison peut intervenir dans les 7 jours (test à faire de nouveau gratuit), mais il faut continuer le traitement pour 10 jours. Une équipe médicale passe en théorie pour le suivi et la surveillance.
Aussitôt rentré chez moi, j’ai appelé toutes les personnes avec qui j’ai été en contact pour leur dire de faire attention et de se protèger car ils sont désormais « Cas contact ». Un test est recommandé et un isolement. Le prix du test étant très élevé, tout cas contact ne peut pas forcément se le permettre.
Isolé dans la chambre d’amis de ma maison, j’applique scrupuleusement les règles et conseils du médecin : isolement, désinfection des mains et des surfaces, aération de la pièce.
Ces derniers jours, j’ai beaucoup travaillé au Centre de Création Artistique et Culturel des Comores – Mavuna (Ccac-Mavuna) que je dirige car je suis en création d’un spectacle. Je demande à toutes les personnes qui ont eu des contacts avec moi surtout celles avec qui j’ai travaillé, de faire bien attention et de se protéger au maximum. Le mieux étant de rester à l’isolement pour une semaine. Par conséquent, j’ai donc décidé de fermer à partir de ce vendredi 15 janvier, le Ccac-Mavuna pour une durée de 15 jours minimum afin d’éviter un foyer de contamination.
Chers amis, le virus est bien là, présent à Moroni. Respectons les mesures barrières (le lavage des mains, le port du masque et surtout la distanciation). Je pense aussi que ça serait une bonne chose même d’arrêter de se taper les coudes ou bien de checker avec les points.
Le salam ou le bonjour de loin suffira largement.
J’ai la chance de ne pas développer une forme grave de la maladie et d’espérer en sortir très vite, d’autres personnes à risque ne l’ont pas eu ou ne l’auront pas.
Pour elles, faisons en sorte que ce virus ne circule pas.
En espérant que ce post aidera les gens à prendre conscience de l’existence de cette pandémie et à se protéger et à protéger les autres.

© Soumette Ahmed !

La Rédaction
By La Rédaction janvier 15, 2021 18:38
Write a comment

1 Comment

  1. Wahib janvier 20, 15:33

    Bjr et merci d’avoir témoigné de façon précise ce que vous avez vécu, mais d’avoir bien mentionné surtout qu’il y a le traitement du Pr Raoult (Plaquénil/Azithromycine) qui est utilisé sur place, ce qui est une très bonne chose!
    Il faut noter que le début de la pandémie n’a pas eu de conséquences fâcheuses aux Comores, en partie grâce à l’opération de prévention du paludisme, il y a 2 ans.

    Reply to this comment
View comments

Write a comment

<