La préfecture du centre salue Bourhane et Zakia pour leur travail exceptionnel

La Rédaction
By La Rédaction avril 30, 2021 15:42

La préfecture du centre salue Bourhane et Zakia pour leur travail exceptionnel

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Notre Hommage de ce jour est en faveur de ces deux agents de l’état civil de Moroni.
L’une, s’appelle ZAKIA AHAMADA, Originaire de Moroni et l’autre c’est Monsieur MZE HALIFA BOURHANE, natif de Mde Bambao, tous les deux alors, sont des personnes tellement et vraiment importantes voir même nécessaire dans le service d’état civil de Moroni, capitale des Comores.


Leur nature proffessionnel en premier lieu c’est de savoir conjuguer le verbe Accueillir une personne dans un bureau du service public. Ça c’est leurs points fort. Techniciens en la matière, proffessionnels dans le domaine de l’état civil Comorien, Mlle ZAKIA et Mr BOURHANE sont pour nous des personnes si chers et vraiment accueillantes dans leurs services concernés.


Des agents vraiment ponctuels, Matinal, BOURHANE ET ZAKIA, respectivement des bons collègues de travail dans le même bureau, assurent la tâche des extraits de naissance des nouveaux nés à Moroni. Ces deux techniciens, connus de tous, par leurs qualités de bonne personnes qui savent aider et expliquer la bonne démarche pour la bonne délivrance des actes de naissance de nos enfants, font de nos jours les personnalités plus chères que tout, qui méritent nos hommages et nos honneurs dans cette page qui est à la merci des comoriens.


En France où nous nous vivons, nous saluons grandement leurs courages et leurs efforts via leurs travaux acceptés et fructueux.

© Préfecture du centre !

La Rédaction
By La Rédaction avril 30, 2021 15:42
Write a comment

3 Comments

  1. Fay mai 1, 04:52

    S’il vous plaît, écrivez en « shicomori » si vous ne metrisez pas la langue des autres. Ce n’est pas honteux d’écrire sa langue maternelle pour le monde entier.

    Reply to this comment
  2. Abi Yssouf Madi mai 1, 11:50

    Tu n’es pas mieux donneur de leçon.
    Balaye devant chez toi avant de voir chez les autres.
    Le français n’est pas notre langue maternelle comme tu le dis, alors on s’en fout.
    Mzé Halifa Bourhane, tu mérites les reconnaissances.
    Je ne connais pas ton collègue mais , elle doit forcément avoir les mêmes mérites.

    Reply to this comment
  3. BOINAID Elyamine mai 2, 13:21

    J’étais témoins à plusieurs reprises de cette accueille incroyable, pas une fois ni deux fois et non plus trois fois. Mon dernière passage, Mr BOURHANE m’avait présenté Madame l’adjointe du préfet pour une connaissance humaine et professionnelle.
    Honnêtement, ces deux personnes et en particulier Mr BOURHANE, me faisait beaucoup douté pendant mes premiers passage car j’ai pensé qu’on se connaissait bien avant et là, j’ai réfléchis durant un bon moment sans trouver souvenir entre nous.
    Et c’est après que je me suis fait comprendre que c’était sa NATURE de travail.
    Donc je porte ce témoignage ici aujourd’hui et profiter également les rendre hommage 👏👏

    BOINAID Elyamine

    Reply to this comment
View comments

Write a comment

<